Q-Pall Kunststof pallets NLQ-Pall Pallet in plastica ITQ-Pall plastpaller DKQ-Pall Palette plastique FRQ-Pall Kunststoffpaletten DEQ-Pall Paletas de plastico ES
+31 (0)413 353 111

Palettes en plastique ABC

PALLETS WITH A PURPOSE: LA CONNAISSANCE, C’EST LE POUVOIR

Q-PALL fabrique et fournit des palettes en plastique. Au fil du temps nous sommes devenus l’un des leaders du marché dans notre branche. Depuis notre création, nous avons acquis beaucoup de connaissances et d’expérience, que nous employons pour améliorer nos palettes : les rendre plus durables et plus efficaces, tant pour l’environnement qu’en termes de rentabilité. Nous appelons cela « The Orange Values ». Pour vous aider à faire un choix en connaissance de cause, nous nous faisons un plaisir de vous expliquer des concepts importants que vous rencontrerez certainement lors de votre recherche des palettes adéquates.

mrQ quality check

Les bords de la palette ne sont pas tranchants ni angulaires, mais arrondis. Dès lors, les sangles, les transpalettes et les chariots élévateurs à fourche font leur travail sans abîmer les palettes ou sans être endommagés du fait des bords tranchants.

Les dimensions de base d’une palette s’expriment en largeur (01) et en longueur (02). La hauteur (3) influe sur la dureté de la palette : plus elle est haute, plus elle est dure. De ce fait, les palettes plus hautes ont aussi davantage de capacité de charge. Les palettes commerciales moyennes ont une hauteur entre 120 et 160 mm. La garde au sol (4) est la hauteur de l’alvéole entre le niveau supérieur et le fond de la palette. Normalement, celle-ci est de 89 mm, 95 mm ou 100 mm. Les traverses (5) sont les « étançons » de la palette. La largeur des traverses est déterminée à partir des systèmes de transport automatisés, pour lesquels la règle est que la traverse centrale ne peut pas avoir une largeur supérieure à 150 mm. Pour la largeur d’entrée (6), on tient compte de la distance des fourches du chariot élévateur à fourches et des transpalettes selon des dimensions standard ISO 6780.

Le chargement doit rester en place. Certains produits emballés sont par définition très lisses et peuvent glisser sur une palette normale. Pour ce type de chargements, on a développé des palettes antidérapantes. Elles empêchent les produits chargés de glisser pendant le transport et permet en outre aux palettes vides empilées d’être placées plus solidement. Les palettes antidérapantes sont fabriquées en polymère TPO spécial. Les polymères TPO, ou TPE-O, signifient Elastomère thermoplastique à base d’oléfine. Ces élastomères sont utilisés lorsque les thermoplastiques conventionnels, tels que PE et PP ne satisfont pas aux exigences souhaitées de résistance à l’abrasion, de ténacité ou de friction. Grâce au polymère TPO, la surface de contact des palettes antidérapantes est beaucoup plus rugueuse et convient très bien pour maintenir en place les chargements lisses.

Les objets en plastique et donc également les palettes en plastique peuvent être chargées statiquement par frottement. Cette charge disparait par contact avec un autre matériau. Vous en faites l’expérience au quotidien lorsque vous recevez une petite décharge électrique en ouvrant la portière de votre voiture, par exemple. Pour les palettes, cette charge statique est tout à fait indésirable. Les objets chargés statiquement attirent la poussière, ce qui peut influer sur la conservation ou la qualité du chargement. Les produits électroniques peuvent même subir des dommages irréparables à cause de l’électricité statique. C’est la raison pour laquelle Q-PALL propose des palettes antistatiques spéciales. Elles sont pourvues d’une combinaison équilibrée d’additifs antistatiques synergiques qui diminuent directement la conduction de surface du polythène. Une résistance de surface de <1011 (Ω cm) est atteinte sous 24 heures après la production. L’effet antistatique optimal est atteint avec une humidité relative de plus de 45%. De plus, cet effet antistatique est non seulement rapide, mais il dure aussi longtemps.

Il est possible de personnaliser les palettes Q-PALL avec votre logo, par exemple, afin qu’elles soient clairement reconnaissables comme étant propriété de votre entreprise. Nous le faisons par estampage à chaud, cachets d’estampage ou par impression au tamis.

La charge d’une palette est en rapport avec la capacité de charge. Cela donne une indication sur le poids qu’une palette peut supporter. Nous distinguons trois concepts :

Charge dynamique
La charge dynamique (dynamic load) est la charge maximale d’une palette pendant le transport avec un chariot élévateur à fourches ou transpalette avec une répartition égale de la charge de la palette.

Charge de l’étagère à palettes
Appelée aussi ‘racking load’, c’est la charge maximale d’une palette sur une étagère à palettes sans fond avec une répartition égale de la charge de la palette. Les palettes sont testées avec une charge répartie de manière égale avec des sacs de 25 kg.

Charge statique
La charge statique (static load) est la charge maximale d’une palette lorsqu’elle se trouve sur un support plat. Si plusieurs palettes sont empilées, le poids total est déterminant pour la charge sur la palette inférieure.

Ils se trouvent sur le dessous d’une palette en plastique et sont en fait ce sur quoi la palette repose, un patin ou des pieds Les supports sont presque plus importants que la surface de la palette, car ils ont une influence sur la stabilité et la fonctionnalité. Ce sont les supports qui déterminent si une palette est empilable et/ou emboîtable.

La surface de chargement d’une palette. Choix entre plancher perforé ou fermé :

Palettes à plancher perforé
Avec des ouvertures dans le plancher. L’avantage est que les palettes sont plus légères et cela favorise la circulation de l’air. Elles sont particulièrement adaptées aux locaux réfrigérés.

Palettes à plancher fermé
Ont pour avantage que le chargement ne peut pas s’infiltrer dans les palettes qui se trouvent en-dessous. Moins de marques de pression sur les produits.

Indique l’impact environnemental des palettes en plastique, exprimée en kilogrammes (éq. kg CO2). Des documents « Environmental Product Declaration (EPD) » sont disponibles pour tous les types de palettes. Les émissions de gaz à effet de serre ont une influence négative sur le climat. La majeure partie des émissions de CO2 a lieu lors de l’extraction de matières premières, du transport et de la production de produits finis. Q-PALL apporte sa contribution à la réduction des émissions de CO2 en minimisant ces émissions dans toutes les étapes du processus, de la production au recyclage. En savoir plus sur The Orange Values

La manière selon laquelle les palettes sont produites, la plupart du temps à l’aide d’une technique de moulage par injection. On distingue ici deux catégories :

Palettes monoblocs
Palettes d’une seule pièce. C’est valable pour pratiquement toutes les palettes en plastique emboîtables, mais on utilise surtout le nom pour les palettes avec des traverses d’une seule pièce.

Palettes en deux parties ou davantage
Après le moulage par injection, les parties de ces palettes sont reliées ensemble. Cela se fait par soudure, collage, vissage ou système de clips. Parmi les exemples, citons les palettes hygiéniques pour denrées alimentaires et les palettes avec traverses qui se clipsent.

Technique de production dans laquelle un gabarit est formé en déformant du métal à l’aide d’une presse. Est moins employée que la technique de moulage par injection

Indique quel poids total une palette peut supporter au maximum, quelle charge on peut placer sur la palette. Meilleure est la construction d’une palette est bonne, plus la capacité de charge sera importante par rapport à son propre poids. La capacité de charge est l’un des principaux critères pour faire votre choix. La capacité ne dit toutefois rien sur la qualité, il importe surtout qu’elle soit adaptée au champ d’application dans lequel elle sera utilisée.

ESD signifie ‘electrostatic discharge’, décharge électrostatique avec une étincelle miniature très rapide. Cela peut se passer lorsqu’un objet chargé statiquement entre en contact avec un conducteur. Les palettes en plastique peuvent être chargées statiquement par frottement minime avec le chargement, par exemple. Dans des environnements avec danger d’explosion, cela peut représenter un gros risque au niveau ESD. L’ESD peut aussi provoquer des pannes précoces de produits électroniques, ce qui est également très indésirable. C’est la raison pour laquelle Q-PALL a des palettes anti-ESD dans son assortiment. Ces palettes à base de HDPE ou résine polymère PP avec produits  spéciaux avec carbone noir peuvent être fabriquées pour répondre à vos exigences. Les niveaux de résistance possibles sont de l’ordre de <103 (Ω cm) pour PP et de 104 (Ω cm) pour HDPE.

Budget
Les palettes à usage unique ou à rotations limitées sont faites en mélange de matière PE (le polyéthylène recyclé) et matière PP (le polypropylène). Ce matériel est particulièrement approprié pour des palettes : une source de qualité pour un ratio optimal entre Poids et la résistance pour que les palettes soient plus solides et plus légères.
Les produits sont souvent utilisés comme des palettes d’exportation. Parce qu’elles sont si solides, vous pouvez expédier vos marchandises sans risque. Avec ces palettes novatrices, pas de nuisance d’odeurs durant les expéditions et le stockage.
PALETTE RÉUTILISABLE
Regular
Les palettes réutilisables en Mélange PEHD sont extrêmement appropriées pour de fréquentes rotations et utilisations sur le long terme. Le PEHD est reconnu pour sa grande résistance. Bien que la densité du PEHD soit seulement un peu plus haute que celui de polyéthylène à basse densité, le PEHD a des résistances intermoléculaires plus importantes et ainsi qu’en tension et torsion que PEBD. Cette différence procure réellement une résistance plus importante à tous les niveaux.
POOL PALETTE
Premium
Toutes les palettes peuvent aussi être réalisées avec notre nouvelle PPC (polypropylene carbonate). Cette matière plastique contient de sources vierges et pas de matières recyclées. Grâce à ceci, le PPC a une composition plus homogène, le faisant plus solide et durable.

Une équerre arrondie facilite la pose d’un film étirable. Protège la palette contre les dégâts dus aux chariots élévateurs à fourches, aux transpalettes ou aux sangles.

Type d’entrepôt dans lequel les produits sont stockés en grande quantité sur des étagères hautes. On place souvent des palettes sur ces étagères.

Vous pouvez monter vous-même ces patins (sous-lattes) sur les palettes. On peut dès lors empiler les palettes pendant le transport, ce qui vous fait gagner de la place et de l’argent.

Les palettes emboîtables peuvent se placer les unes dans les autres. Pensez par exemple aux gobelets en plastique que vous achetez sous forme de rouleau dans lequel ils sont tous emboîtés. Les palettes emboîtables prennent dès lors moins de place lors du stockage et du transport.

Autre mot pour patins. Le placement et la quantité des sous-lattes ont une influence sur les propriétés d’une palette :

3 sous-lattes
Les palettes munies de 3 patins en longueur, conviennent très bien pour les entrepôts à très grande hauteur et les systèmes de transport automatisés. On peut renforcer les patins de métal pour le stockage de chargement très lourds.

5 sous-lattes
Un fond périmétrique sans latte transversale au centre, pour que le chariot élévateur à fourche puisse saisir les palettes plus facilement, si elles se trouvent dans un empilage en bloc.

6 sous-lattes
Type de fond avec 6 patins et un cadre qui donne une grande surface portante à la palette en plastique. Grâce à cela, les produits sous la palette sont protégés de manière optimale contre les infiltrations et autres dégâts. De plus, cela donne au fond une solidité maximale, ce qui rend ces palettes parfaitement adaptées à l’empilage en bloc.

Q-PALL fait beaucoup de recyclage. La majeure partie de nos palettes est fabriquée à partir de plastique recyclé. Pour toujours savoir quelle est la composition exacte d’une palette, Q-PALL a inventé le passeport de palette. Vous savez ainsi précisément de quoi sont faites les palettes recyclées.

Les palettes à 9 pieds coniques, comme soutiens de fond, ont l’avantage d’être emboîtables et empilables. Cela signifie dès lors un gain de place de 75%. C’est donc très pratique pour le transport et le stockage. L’inconvénient par rapport aux patins est qu’elles ne peuvent généralement pas supporter un poids supérieur à 1500 kilos. Et elles ne conviennent pas pour les systèmes de convoyeurs à rouleaux ni aux entrepôts à très grande hauteur.

Voir ‘construction’

Aussi appelés ‘sous-lattes’

La majeure partie des palettes en plastique est produite dans le monde selon le procédé de moulage par injection. Cela implique que le plastique est fondu et injecté à haute pression dans une forme de moulage par injection. Le plastique doit ensuite refroidir pour durcir dans le moule. Des techniques moins employées sont l’emboutissage profond, le moulage par transfert de résine (RTM – Resin Transfer Molding) et le moulage par rotation

Cela définit la possibilité d’empiler les palettes de manière stable. Certaines palettes sont empilables et emboîtables

98% de nos palettes sont fabriquées à partir de matériaux recyclés. De cette façon, nous prenons notre responsabilité dans la lutte contre la « soupe de plastique », la pollution de nos océans. Les palettes Q-PALL sont donc un choix écologique. Après une série de rotations, les palettes en bois doivent être remplacées, grâce au recyclage, les palettes en plastique peuvent être réutilisées plusieurs fois, sans perte de qualité. Nous prenons une grande partie de ce recyclage à notre charge, ce qui nous permet de mieux répondre aux souhaits de nos clients au niveau du choix du matériau. De plus, tous nos produits sont munis d’un passeport de palette, si bien que vous savez quelle est la composition exacte de chaque palette. Vous pouvez toujours nous remettre des palettes en plastique utilisées. Même si elles sont abîmées ou si vous ne les avez pas achetées chez nous. Vous économisez ainsi sur le traitement des déchets et vous contribuez aux « palettes vertes ».

Processus de production où l’on injecte deux résines dans un moule, après quoi, on les laisse durcir. Moins habituel que la technique de moulage par injection

Processus de production dans lequel de la poudre plastique est chauffée dans un moule pour former le produit final en plastique. Cette technique de moulage par injection est toutefois bien plus utilisée pour les palettes

Partout dans le monde, les palettes sont testées selon les directives ISO 8611. Ces tests donnent des indications sur la capacité de charge. Les palettes subissent les tests suivants :

Test de flexion
Ce test est fait pour déterminer la capacité de charge dans un entrepôt à très grande hauteur. On exerce une force sur le dessus de la palette. On détermine d’abord la charge de rupture. C’est la force qui fait que la palette casse. On divise ensuite la charge de rupture par deux et on observe la déformation de la palette, celle-ci peut au maximum avoir une déformation de 2% entre les points d’appui de la palette.

Test du chariot élévateur à fourches
Avec ce test, on détermine la capacité de charge dynamique d’une palette. Le test comporte deux parties. On établit tout d’abord la charge de rupture en exerçant une force jusqu’à ce que la palette casse. Cette valeur est divisée par deux pour la deuxième partie du test, après quoi, on teste de nouveau la déformation. Celle-ci peut être au maximum de 20 mm ou 4,5°, selon le maximum atteint en premier lieu. Enfin, on regarde si la palette ne se déforme pas de plus de 7 mm après une phase de détente sans charge. Si la palette réussit ce test, on peut alors considérer la demi-charge de rupture comme étant la valeur nominale de la capacité de charge dynamique. Si la déformation est supérieure à ces valeurs limites, il faut alors réduire le poids du test.

Essai d’empilage
Appelé aussi test de résistance à la pression. Ce test détermine la capacité de charge statique. Les pieds ou patins et le plancher sont testés séparément. Tout comme pour les autres tests, on détermine d’abord la charge de rupture et on regarde ensuite la déformation. Il va de soi qu’en pratique, une charge n’exercera pas uniquement une pression sur les pieds ou sur le plancher. C’est la raison pour laquelle on utilise surtout la capacité de charge statique comme directive.

L’analyse par fluorescence des rayons X est une manière d’analyser la composition élémentaire de toutes sortes de matériaux tels que le plastique, le métal ou la terre. L’avantage est que la méthode n’est pas destructrice, est précise et très rapide. On utilise beaucoup le pistolet d’analyse par fluorescence des rayons X dans l’industrie plastique et des polymères. Q-PALL utilise cette méthode pour confirmer que les produits satisfont à la directive RoHS (Restriction of Hazardous Substances – limitation de l’utilisation de certaines substances dangereuses). Ce contrôle des substances dangereuses, décrit dans la directive RoHS, s’inscrit dans le cadre de notre vision de durabilité et de qualité.

Recevez notre newsletter

Pourquoi Q-Pall?

  • Produits de haute qualité
  • Propre R & D
  • Toujours à proximité
  • Personnalisation possible
  • Orientée vers le client
  • Directement du producteur

Demandez à mr Q

Veiligheid productie kunststof pallets